Guillaume Daske est l’une des dernières recrues du Moulin, à Lutterbach. Il y a d’abord effectué un stage dans le cadre de sa formation Développement territoire et réseaux, pendant lequel il a élaboré un projet « Gesundheit ! Nature et santé en bas de chez moi ! »

Article de Antoinette OBER paru dans le quotidien L'Alsace le 25 mars 2021 • https://c.lalsace.fr/actualite/2021/03/25/la-nature-accessible-a-tous

l idee du projet est de montrer aux habitants que la nature a mulhouse est proche et facilement accessible avec des moyens de deplacement doux insiste son coordinateur guillaume daske photo l alsace antoinette ober 1616517970

« L’idée du projet est de montrer aux habitants que la nature, à Mulhouse, est proche et facilement accessible avec des moyens de déplacement doux », insiste son coordinateur, Guillaume Daske.  Photo L’Alsace /Antoinette OBER

« Ce projet est parti du pôle socio-éducatif du Cine qui inclut l’APF France Handicap l’atelier et l’Impro Sinclair et l’ Association de prévention spécialisée de Mulhouse qui intervient dans les quartiers auprès de mineurs et de jeunes adultes, explique son concepteur. L’objectif est de faciliter l’accès à la nature à tous les habitants de Mulhouse et de l’agglomération, en particulier à ceux des quartiers de la politique de la Ville, en encourageant les modes de déplacement doux pour se rendre sur les sites naturels. »

la carte elaboree avec des elus qui n est pas encore finalisee sera facilement comprise et pourra etre montree a des jeunes de centres socioculturels des personnes handicapees agees photo l alsace dr 1616517970

La carte, élaborée avec des élus, qui n’est pas encore finalisée, sera facilement comprise et pourra être montrée à des jeunes de centres socioculturels, des personnes handicapées, âgées…  Photo L’Alsace /DR

Onze sites naturels faciles d’accès

Son programme a été sélectionné dans le cadre du plan régional Santé-environnement , initié par la Région Grand Est, l’ARS (Agence régionale de santé) et la Dreal (Direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement) et a obtenu le soutien du service social de M2A (Mulhouse Alsace agglomération).

Partant du constat qu’à Mulhouse s’est développé un réseau multimodal, aussi bien des trams que des pistes cyclables, des bus que des sentiers urbains tracés par le Club vosgien, Guillaume Daske a sélectionné onze sites facilement accessibles à pied, à vélo ou avec les transports en commun, qui sont, rappelle-t-il, « des moyens de déplacement économiques, respectueux de l’environnement et bénéfiques pour la santé ».

Milieux aquatiques, forêts, parcs…

Ces onze lieux de proximité se répartissent en milieux aquatiques (Doller, berges de l’Ill), forestiers (Waldeck, Tannenwald, Nonnenbruch), poumon vert (étangs et sous-bois de Kingersheim), collines (Riedisheim, Coteaux à Mulhouse), parcs (Rabbargala à Wittenheim) et urbains (Drouot et Mulhouse-centre). Le Moulin, lui, propose à la fois des sous-bois, des mares, un verger, des prairies.

Le projet, qui a démarré concrètement à la rentrée, se décline en deux phases : la première, vécue en plein confinement, a permis de créer des outils de communication (fiches pédagogiques, carte de situation qui sera déclinée en deux supports : un dépliant gratuit et un site internet).

Ces outils serviront de base à la deuxième phase qui consistera en rencontres avec les structures du social et en animations. Les journées de sensibilisation des professionnels seront accompagnées d’animations auprès de leurs publics de jeunes, d’adultes en situation de handicap, de personnes âgées, sur les sites visités, afin que ces structures puissent elles-mêmes proposer des sorties en toute autonomie.

« Il existe déjà des cartes, reconnaît Guillaume Daske. Mais notre but est de renforcer la lisibilité des transports en commun et des sites naturels. Le site internet renverra vers les autres documents, comme celui du Club vosgien. Notre carte sera réactualisée tous les ans. »